IL ETAIT 59 FOIS ET PLUS ENCORE.........? OU L'HISTOIRE INTEMPORELLE ET DEJANTTEE? DES SYMPATHIQUES SURNOMS MARMOTARDIENS;

 

LA FRANCE de ma mère l'oie avec toutes ses histoires, vous connaissez ? Sûrement, mais... connaissez-vous celle qui se passe au pays de TINTIN et de TCHANTCHES? Dans le royaume de BAVARD1er et de sa MADAME.

Cot,Cot, CODAC, un petit bip bip vient de naître; déjà grand pour son âge, assez efflanqué, une grande houpette blanche,bref, un vrai beau coquelet qui ne sait pas encore ce que lui réserve l'avenir.

Bien au chaud dans sa boîte TUPPERWARE, il glougloute en dégustant quelques vers apportés par DALTON. Au passage, il ne dédaigne pas LA FRAISE, que TATA cultive près du teepee de JO L'INDIEN.

Et les jours s'écoulent, il grandit, sort, notamment au MAC DO du coin, en compagnie de son copain KERMIT.

Mais où est donc MICKEY ? Occupé, sans doute, à faire le KAMIKAZE en PLANEUR, frôlant tous les DERRIKS de la région!

Il s'instruit le petit Codac, il a lu une histoire où, sur le vieux continent, on semblerait fêter son espèce, il a même vu un drapeau rouge et jaune avec son effigie! Il veut en savoir plus, il n'arrête pas de penser à ce royaume, à cette contrée.

Il veut partir là-bas. Il tourne en rond, ronge son frein.

Allez! Faut pas jouer au MASO quand on est jeune, ni vieux, d'ailleurs!

C'est décidé, il va partir pour le vieux continent, mais comment?

L'ami d'un ami est AMIRAL et LA FLOTTE, ça le connait : 20 cuirassiers,5 porte avions PLAYMOBIL et un superbe trois mâts viellissant que GEX a rénové et passé au CT.

On peutt appareiller dans trois jours, l'équipage est au complet :

SERGIO le pizzaman, MANU le mécano, il y a aussi BAVARD le lecteur de cartes: "tu veux savoir où t'es?". T'as CALDIR, c'est aussitôt trouvé! Et il y a bien sûr, OLAF aux commandes. L'AMIRAL supervise la BOUSSOLE l'aidant.

Les amarres ont été larguées et vogue mon beau bateau oh oh oh.

Maintes tempêtes n'ont pas eu raison d'eux, mais les ont fait dévier vers les côtes britanniques.

Qu'à cele ne tienne, on ira voir Codac en a toujours rêvé!

Sur les quais, de nombreuses agences de tourisme proposent des balades découvertes. NONO et SPOK company ont retenu leur attention et c'est ainsi qu'à bord d'un engin de marque triumph, ils s'en vont visiter le tower bridge et Big Ben. Si BIG BEN est fameuse, BEN et sa bière, c'est pas mal non plus!

Aux petites heures, ils rentrent à bord, éméchés et embarquent du même coup leurs nouveaux copains Nono aux airs de robot et Spok aux grandes oreilles, Ils sont fatigués....,

allez, tout ce beau monde OLI

Il y d'ailleurs HUILY à bord.

Après avoir fait une petite sieste, entrecoupée d'histoires vomitives, tout ce petit monde pose enfin le pied sur le sol du royaume de Bavard 1er.

Que d'effervescence, Codac est" very nervous", très "SPEEDY", notre petit gonzalès.

Dans 250 kms, il va enfin atteindre son but, le pays de TINTIN et Tchantchès, celui du coq wallon!

Nos 8 comparses prennent le train de 10h30 qu'un CHEMINOT, bon enfant, leur a conseillé.

En première classe, s'il vous plaît!, le wagon est plein, et que du beau monde!

On lie connaissance : BREMBO et POTPOL qui racontent des blagues et l'Amiral qui tangue encore tandis que Sergio parle avec les mains.

Un grand ATCHOUM retentit, un GAMIN sursaute, BUBU est blanc comme la chèvre de monsieur SEGUIN et STEF la poinçonneuse joue à CALIMERO de peur des microbes.

Ils sortent leur mouchoir pour se protéger de la toux intempestive de Codac. Aurait-il choppé la grippe? Le voyage se poursuit et à hauteur de Barvaux, Codac se met à trembler. A la gare,tout le monde descend. Le SAMU a été prévenu, il arrive. Mais le véhicule d'intervention dérape sur des GRAVILLONS et vient emboutir le MENHIR du coin.

Que des blessures bégnines sauf pour la voiture dont l'avant est écrabouillé. Quelle épopée !

Codac tremble comme un esquimau qui sort nu de son IGLOO, il voit des COLIBRIS perchés sur des POUTRELLES ! Mais qu'a-t-il donc ? Serait-ce une intox à la bière britannique ? Le doc de service lui injecte un remède qui le remet d'aplomb rapidement. Puis, on entend des "broum-broums, des pouet-pouet" et une bande casquée et motorisée de joyeux drilles s'amène.

CINQUANTE au bas mot, et ils ont tous allumés leur CLIGNO. Codac et ses amis se font embarquer, soigner, restaurer. P'TIT LOUIS conseille à Codac de rester ici, qu'il y fait bon vivre.

La soirée se passe dans la bonne humeur, avec force libations. Codac se sent bien, c'est décidé il restera avec eux. Il SOURIT et GRAND ALAIN lui dit : "TECO là ? T'en a pas assez de nous, grand voyageur Et tes amis non plus ?

Et Codac de répondre :

 

QUE C'EST BON VOTRE AMITIE !

ON N'EN A PAS MARMOTARDS? ON VOUS AIME !